Newsroom

18/10/2018

BlueMind au Paris Open Source Summit 2018

 

Le Paris Open Source Summit est le premier événement en Europe sur l’open source, les logiciels libres et le numérique ouvert. Sommet international de conférences, salon business et rendez-vous communautaire, OSS Paris fait toute la lumière sur la place de l’open source dans la révolution numérique de nos sociétés et sur les acteurs français de l’écosystème du Libre.

La 4e édition du Paris Open Source Summit se tiendra les 5 & 6 décembre 2018 aux Docks de Paris. Cette année le « POSS » mettra en lumière l’importance de l’Open Source dans la révolution numérique et son impact croissant dans la transformation massive de nombreux métiers / secteurs.

Vous pourrez retrouver BlueMind lors de l’événement sur notre stand C13-C15

Conférence : enfin une messagerie Open Source 100% compatible Outlook

Nous aurons également le plaisir d’animer une conférence intitulée : « Enfin une messagerie Open Source 100% compatible Outlook ! » par Sylvain Garcia (@sylvaingarcia). Rendez-vous Mercredi 5 décembre à partir de 9h15 salle « Moteur ». Pour vous inscrire aux conférences cliquez ici. La conférence de BlueMind est intégrée au track Solution Utilisateurs pour l’Entreprise 1/3.

Le programme 2018

 

Le programme de plus de 200 conférences, construit autour des thématiques Tech, Solutions, Ecosystem, s’intéresse aux technologies,
solutions et enjeux de l’open source et du numérique ouvert. Ce sont autant d’occasion de découvrir, s’informer et débattre des dernières tendances et percées de l’open source en France et dans le monde.

Pierre Baudracco (@pierrebod), président de BlueMind est cette année encore le Président du programme du POSS. « Cette présidence du programme est l’occasion de mettre en lumière le rôle majeur de l’Open Source et de ses modèles dans la révolution numérique qui transforme notre société ainsi que les challenges et enjeux à venir. »

Retrouvez l’interview de Pierre Baudracco à l’occasion du Paris Open Source Summit 2017 :

 

 

17/10/2018

Retour sur les Rencontres Régionales du Logiciel Libre de Toulouse

Mardi 16 octobre Toulouse a accueilli les Rencontres Régionales du Logiciel Libre (RRLL2018) sur le thème : « L’Open Source au service de la Transformation Digitale de l’Industrie ».

Organisé par SoLibre, Aquinetic et Aerospace Valley l’événement faisait intervenir plusieurs professionnels éditeurs et industriels pour des retours sur leurs expériences des logiciels libres dans le secteur. Cloud, IoT, devOps, embarqué, météo, espace, automobile, nos conférenciers ont couvert un large panel des pratiques, opportunités et menaces qui accompagnent le déploiement de l’Open Source dans l’Industrie.

Que conclure ?

Cela fait bien longtemps que les couches infrastructure des industries (comme des autres secteurs) ont été « contaminées » par l’Open Source. « Absolument toutes les solutions de traitement de données sont basées sur des briques Open Source » (Cedric Ravalec, intervenant au RRLL pour Smile). Mais le libre se diffuse encore lentement dans les couches supérieures, au niveau du front et du client final.

On assiste depuis plusieurs années a des changements de paradigmes dans les méthodes de travail des éditeurs et de leurs développeurs. Ils se dirigent de plus en plus vers l’open source pour répondre aux nouvelles exigences de leurs clients. Plutôt que de fermer les portes on cherche désormais à mutualiser les efforts pour, d’une part, progresser plus vite, et d’autre part répartir les coûts. Ils veulent pouvoir s’appuyer sur une communauté large et experte afin de construire des solutions commerciales mutualisées sans avoir à « réinventer la roue ».

Le monde des systèmes embarqués est encore dominé par les éditeurs de solutions propriétaires. Pour autant le logiciel libre commence a prendre une part importante des systèmes aussi bien au niveau outils (GNU toolchain) que OS (Linux, RTEMS,…). Globalement on note une augmentation significative de l’activité « embarqué » chez les SSII et les éditeurs, concomitante a l’utilisation de solutions Open Source.

Du côté des processus de l’entreprise, il faut garder en tête que « le logiciel libre est une ressource critique qu’il faut gérer. » Les audits réalisés par CS, représenté par Sébastien Dinot, révèlent qu’une application conséquente recèle autour de 60 % de code diffusé sous licence libre ou open source (FOSS). L’animation de la « gouvernance du libre » dans l’entreprise est indispensable à sa propagation et à son assimilation en interne. Charte de l’Open Source, comités de pilotage, programmes de sensibilisation… permettent de gagner en maturité et de réussir la transition.

L’avenir de l’Open Source est radieux dans l’industrie où il colonise petit à petit toutes les couches informatiques. Porté par des bénéfices concrets (gain de temps, coût mutualisés, moteur d’innovation, qualité etc.) l’Open Source s’intègre désormais à la gouvernance des entreprises tandis que des écosystèmes favorables (groupes de travail dédiés, associations, fondations etc.) se mettent en place partout dans le monde, même dans les bastions que l’on pensait verrouillés par les logiciels propriétaires.

N’hésitez pas à aller également consulter notre article consacré à l’Open Source dans l’industrie !

18/06/2018

Compte rendu de l’Adullact, le RDV numérique et libre des collectivités

12/06/2018

De l’Open Source dans vos projets informatiques ? Quelle idée !

La messagerie, ça paraît toujours très simple. On arrive au bureau, on allume son ordi, on regarde ses mails, on répond, on envoi. Tout ça fonctionne bien et tout le monde est content.

Mais imaginez un rouage dans la machine ? Une entreprise privée de mail ? Un patron qui ne peut plus faire partir un contrat ? Une urgence absolue… mais le système est grippé ?

Comme on se soucie rarement des trains qui arrivent à l’heure, on se soucie peu de sa messagerie tant qu’elle fonctionne. Mais il est essentiel de réaliser à quel point sa place est cruciale dans le monde de l’entreprise.

Aujourd’hui le marché et trusté part les géants américains (Exchange, Gsuite, IBM)… et nous savons bien que les lois en matière de disposition des données ne sont pas tout à fait aussi protectrices que les notres (RGPD en tête). En réalité, vous confiez certaines de vos données les plus sensibles à des acteurs qui ont tout pouvoir de les réutiliser selon leur loi nationale. 

Evidemment, il existe une autre voie! Vous pouvez héberger vos données en France par une société soumise au droit français. Vous pouvez choisir de renoncer aux solutions « sur étagère » qui saturent le marché… en faisant le choix de l’Open Source.

BlueMind est la seule et unique solution capable de vous proposer une architecture open-source souveraine sans aucun impact pour vos utilisateurs (ils peuvent continuer leurs petites habitudes sur Outlook par exemple), mais tout ce qu’il y a derrière est différent.

Pour en savoir plus, consultez notre dernière article de blog : https://blog.bluemind.net/fr/de-lopen-source-dans-vos-projets-informatiques-quelle-idee/

04/06/2018

Microsoft dans l’arène de l’Open Source ?

Une petite révolution…

Et ce n’était pas forcément gagné d’avance quand on connait l’opposition farouche qui opposait l’ancien CEO de Microsoft Steve Ballmer au développement open source qu’il qualifiait même de « cancer ». Mais les choses ont changé à Redmond. C’est désormais Satya Nadella, 46 ans qui dirige la firme et semble y faire souffler comme un vent de changement.

Une totale révolution en fait, jusqu’au paroxysmique et inattendu « Microsoft Loves Linux », enterrant une hâche de guerre qui avait virevolté déjà beaucoup trop longtemps au dessus de la compagnie. Pour montrer patte blanche, Microsoft est même devenu l’un des membres fondateurs de Open Container Project, une organisation à but non lucratif basée sur Linux.

La grande actualité du moment bien entendu, est le rachat de GitHub, révélé par businessinsider.com . Cette start-up est un vaste référentiel de code devenu populaire auprès des développeurs et des sociétés hébergeant leurs projets, leur documentation et leur code… le tout en open source bien sur.

…à prendre avec des pincettes

S’il reste indéniable que Microsoft fait beaucoup d’efforts pour attirer l’attention des développeurs, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Après tout, la firme de Redmond a bâtit tout un empire sur l’antithèse de l’open source : les logiciels et les formats fermés (avec quelques excès dont on se rappelle).

La démarche est positive, mais certainement comme le « greenwashing« , elle a tout le potentiel pour se transformer en « open-sourceWashing » !

Si l’innovation se tourne vers l’open source, il reste encore beaucoup de chemin à faire pour faire évoluer le cœur historique. Les bastions tiennent bon sur les produits qui ont fait son monopole (Office et Outlook) et qui inondent et verrouillent encore le marché.

Demander une démo Messagerie collaborative Produit Marchés Acheter Partenaires Try